Récupération d’heures et de weekend

Parxtralog

Récupération d’heures et de weekend

Lorsque les salariés sont amenés à effectuer des heures supplémentaires, il est important de pouvoir déclarer, contrôler et valider ces événements, avant de pouvoir les cumuler dans un compteur de récupérations.
C’est cette chaîne de traitements que GECO MANAGER permet désormais de gérer de façon dématérialisée et décentralisée.

Dans la même logique vous pouvez aussi déclarer les jours travaillés supplémentaires sur des journées fériées ou des weekend.

La configuration se fait en 2 étapes :

1/ Définir (s’il n’existe pas) un compteur de RÉCUPÉRATION
menu Gestion > Tables diverses > Compteurs 
Si vous n’en avez pas encore, cliquez sur « Ajouter » pour créez ce compteur (en heures), qui cumulera les droits générés par les heures supplémentaires déclarées. 
N’oubliez pas d’activer l’option « gestion de droits et soldes ».

2/ Définir un compteur pour la déclaration HEURE SUPPLÉMENTAIRE
menu Gestion > Tables diverses > Compteurs 

Récupération d’heures et de weekend

Bouton « Ajouter »
Indiquez que cet événement est une « PRESENCE » (et non une ABSENCE), en HEURES.
N’activez pas la « Gestion des droits et soldes » car la saisie doit être libre. Cochez « Usage particulier » « Heures supplémentaires ». Sélectionnez le nom du compteur de récupération (défini à l’étape 1) dans la liste  » A reverser dans ». Précisez à quelle date les droits seront acquis par rapport à l’événement générateur. Pour finir, sélectionnez le Workflow (circuit) de validation à appliquer pour cette déclaration d’heure supplémentaire.

Une fois le compteur en place, les salariés peuvent poser leur « demandes » en utilisant le même menu que pour les congés.

Récupération d’heures et de weekend
  • Pour les déclarations d’heures supplémentaires : le jour doit impérativement être travaillé pour le salarié. Mais les heures ne sont pas contrôlées (sauf règles additionnelles).
  • Pour les déclarations de jours travaillés : le jour ne doit pas être travaillé, ou doit être férié.

NB : il est toujours possible d’ajouter des contraintes de validation complémentaires via le module Gestion > Règles de congés 

Dès la demande posée, les droits « Utilisés » sont mis à jour, et le droit généré peut être consulté dans le détail du compteur de RECUPERATION.
Dans l’exemple affiché, le droit généré est ouvert dès le 22/10, soit J-1 par rapport à la date de l’événement.

Récupération d’heures et de weekend

En résumé :

Pour les heures supplémentaires

  • 1 compteur de « présence », sans droits, pour les déclaration (HS)
  • 1 compteur d’ « absence », avec droits, pour les prises d’heures de récupération (RCH)
Récupération d’heures et de weekend

Pour les jours travaillés :

  • 1 compteur de « présence », sans droits, pour les déclaration (JT)
  • 1 compteur d’ « absence », avec droits, pour les congés de récupération (RC)
Récupération d’heures et de weekend

L’unité du compteur de présence doit bien sûr correspondre à celle du compteur de droits. Et vous pouvez tout à fait définir plusieurs compteurs de présence pour différencier les types événements et appliquer des règles particulières de contrôle.

Pour être complet, notez que si vous avez plutôt besoin d’enregistrer des changements dans l’horaire de la journée avec des heures en plus ou en moins, mais sans visualisation dans le planning, utilisez plutôt le module de Suivi horaire (article à venir) qui est tout indiqué.

À propos de l’auteur

xtralog administrator

Laisser un commentaire